CONSTATS DE TECHNOLOGIES ET...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONSTATS DE TECHNOLOGIES ET...

Message  Mantell le Lun 4 Avr - 13:59

flower



COMPARATIF A PARTIR DES TEMOIGNAGES ENREGISTRES.

LES ETRANGES CONSTATS SUR L’ETUDE ET LA RECHERCHE EN UFOLOGIE EN 2011.
…………………………………………………………………………………………………...............................






ANALYSES DES CONSTATS :

Elaborer des hypothèses sur le phénomène ovni de plus en plus farfelues est, soit une volonté de se démarquer des autres par originalité, soit une volonté de ridiculiser ce sujet. Il serait donc bien plus profitable de la part de nos scientifiques, de s’efforcer à faire preuve d'esprit de recherche et de recherche de preuves, à partir de leur propre culture scientifique. Ceci afin d’essayer une étude plus constructive pour tenter de comprendre le dit phénomène.
Plutôt que d'élaborer des hypothèses plus ou moins utopiques et démontrant par A+B, un manque total de connaissances concernant le dit sujet, il serait bien plus préférable d’étudier le dit phénomène ovni par une étude basée sur les faits étranges observés par les témoins et ce, en fonction de nos connaissances scientifiques et technologiques actuelles.
Sans même être obligé de parler des différents personnages observés par de très nombreux témoins, il serait très souhaitable de répondre scientifiquement et avec le plus de précisions, aux très nombreux relevés de mesures physiques enregistrées ou constatées ainsi qu'analyser les traumatismes subis depuis maintenant plus de soixante ans.

I. Les constats en atmosphère :
……………………………...................

1)-Les cas d'observations visuels/Pilotes confirmées par Radars primaires de surveillance du territoire, donc des échos enregistrés et recoupés. (Vitesses, directions, distances.)

2)-Des enregistrements de rayonnement Infra Rouge d’origines magnétiques.
(Analysé par des scientifiques spécialisés.)

3)-Des vitesses "mesurées"et « enregistrées » par radar. (De l'ordre de +8000 km/h.)
Dont nous n’avons pas les capacités en technologies terrestres même en 2010.

4)-Des positions statiques et silencieuses dans notre atmosphère.
Performances dont notre technologie est toujours incapable en 2010.

5)-Des trains d'ondes hautes/fréquences mesurés et enregistrées.
(Plus de 2900 mégahertz.)

6)-Des engins devenant progressivement "lumineux" et accélérant très brutalement.
(Ionisation/Effet Hall fort)

7)-Pas de Bang sonique constatés pour des passages en vitesses supersoniques.
Passages enregistrés par multi/radars primaires et observées du sol, par des techniciens spécialisés.

Cool-Des observations décrites par les navigants de dérèglements ou d’inactivités des instruments de bord d’aéronefs en vol. (Lors d’un passage à proximité d’ovni.)

9)-Observations et enregistrements constatés et filmés par des astronomes référencés.


II. Les constats au sol :
……………………….

1)-Des traces géométriques d'empreintes relevées dans des champs lors de témoignages.
(Constats et rapports par la Gendarmerie Nationale.)

2)-Des pressions enregistrées et mesurées au sol.
(De l'ordre de plus de trente tonnes.)

3)-Des constats de racines de plantes brûlées par des micro-ondes.
(Relevées et analysées par les laboratoires spécialisés.)

4)-De nombreuses observations de calages de moteurs et d’extinctions de phares.
(Par témoins multiples lors de passages d’ovni.)

5)- Disparitions brutales sur place ou en aérien d’ovni lors d’observations.


III. Constats physiques sur les témoins :
……………………………………………

1)- Des sensations de Chaleur/Brûlure constatées par des pilotes ou des observateurs.

2)- Des brûlures corporelles constatées par la médecine. (Rapport du Dr Costagliola.)

3)-Des cas de paralysies passagères provoqués sur les témoins d’observations.

4)-Des ophtalmies/éblouissements chez certains observateurs.

5)-Pertes de mémoire des faits subis par les victimes lors d'abductions.


CONCLUSION.
…………………

En fonction de nos connaissances actuelles, la solution la plus logique à l’ensemble de ces constats d’observations et à aux très nombreuses mesures physiques enregistrées et recoupées, devrait donc nous obliger à en déduire, que nous devons être depuis très longtemps, en présence d’une sorte de « super technologie » absolument incohérente avec nos capacités actuelles sur la planète Terre.
……………………………


1) EFFETS ISSUS DE PUISSANTS CHAMPS MAGNETIQUES.

Parlons d’abord des effets des micro-ondes:
« Les micro-ondes ou hyperfréquences sont produites par des champs électromagnétiques. »
La plupart des chercheurs qui étudient les observations ovni (RR3-RR4), relèvent un ensemble cohérent de détails précis rapportés par les témoins et qui permettent de faire une sorte de « portrait robot » de ce que nous nommons « ovni ». Nous ne pouvons que constater par exemple, des effets de micro-ondes issues de champs magnétiques puissants autant sur les individus (Brûlures / Dr Costagliola.), que lors des enregistrements effectués (Cas du RB-47) ou même d’après les analyses des végétaux prélevés sur des lieux de posé d’ovni. Ces puissants champs magnétiques expliqueraient également la saturation des moteurs automobiles provoquant ainsi le blocage des véhicules. Lors du déplacement d’ovnis dans notre atmosphère, l’absence de bruit et de bang sonique s’expliquerait également par ces fameux champs magnétiques.
Ces effets constatés et enfin expliqués par notre technologie actuelle, se retrouvent même dans l’application de nouvelles armes, (Dites « non létales ») étudiées actuellement par certains pays.
N’oublions pas non plus, que si ces ovnis utilisent de puissants champs magnétiques pour se déplacer et lutter ainsi contre la gravité, il existe des scientifiques qui ont émis des théories tout à fait cohérentes pour expliquer des possibilités de voyage spatial du futur.

Nous avons par exemple la théorie de B.Heim. (Ref :Futura-Science).

Une théorie intéressante mais qui ne précise pas «l’origine de l’énergie» pour produire ces fameux champs :
Au début des années 1950, Heim a commencé à réécrire les équations de la relativité générale dans un cadre quantique. Il est parti de l'idée d'Einstein que les forces de gravitation émergent des dimensions d'espace et de temps, mais il a proposé que toutes les forces fondamentales, comme l'électromagnétisme, pourraient en fait émerger d'un nouvel ensemble différent de dimensions. À l'origine il a suggéré quatre dimensions supplémentaires, mais en a éliminé deux, pensant qu'elles n'étaient à l'origine d'aucune force, et a donc finalement rajouté un nouveau "sous-espace" bidimensionnel à l'espace-temps quadridimensionnel d'Einstein. Dans le monde "héxadimensionnel" de Heim, les forces gravitationnelle et électromagnétique sont couplées. Même dans notre monde quadridimensionnel familier, il existe un lien entre les deux forces par le comportement des particules fondamentales telles que l'électron.



HydrogenElectronNoSpring.jpg

Un électron possède une masse et une charge. Quand un électron tombe sous l'action de la gravité, sa charge mobile crée un champ magnétique. Si l'on utilise un champ électromagnétique pour accélérer un électron, alors le champ gravitationnel lié à sa masse se déplace. Mais dans les quatre dimensions que nous connaissons, on ne peut pas modifier la force de la gravité simplement en produisant un champ électromagnétique.
Dans la théorie de l'espace et du temps de Heim, cette limitation disparaît. Selon lui, il est possible de convertir l'énergie électromagnétique en énergie gravitationnelle et vice-versa, et il a prédit qu'un champ magnétique tournant pouvait réduire suffisamment l'influence de la gravité sur un vaisseau spatial pour lui permettre de décoller.
B.Heim présenta sa théorie en 1957 et il devint immédiatement célèbre dans les milieux scientifiques. Cependant il était réticent à la divulguer sans pouvoir la prouver expérimentalement et peu de gens la connaissent finalement. Il continua ses travaux dont l'un des résultats fut un théorème contenant toute une série de formules pour calculer les masses des particules élémentaires, ce que les théories conventionnelles ne réussissaient pas à faire jusque là.
Prouver cette théorie requiert un énorme anneau en rotation autour d'une spire supraconductrice pour créer un champ magnétique intense. Selon un autre scientifique du nom de W.Dröscher, si le courant dans la spire est assez élevé et le champ magnétique suffisamment intense, les forces électromagnétiques peuvent équilibrer la force gravitationnelle agissant sur l'anneau de telle façon qu'il puisse flotter librement. Il indique que pour qu'un vaisseau de 150 tonnes puisse s'élever, un champ magnétique de 25 Tesla est nécessaire (soit 500.000 fois le champ magnétique terrestre) avec des impulsions brèves à 80 Tesla.
Le physicien Walter Dröscher y a également contribué, ainsi que Jochem Hauser. W.Dröscher est quelque peu nébuleux dans les détails, mais il indique « qu'un vaisseau équipé d'une spire et d'un anneau » pourrait être propulsé dans un hyperespace multidimensionnel où les constantes de la nature seraient différentes et où même la vitesse de la lumière, serait plusieurs fois plus élevée que celle que nous connaissons.
Nous pouvons maintenant bien mieux comprendre les origines des effets micro-ondes constatés lors des observations.
……………………..

La propulsion par anti-matière :

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2625

……………………………….


2) LES « HOLOGRAMMES ».
……………………………….

Poursuivons par un autre constat basé sur une technologie plus avancée et que l'on ne pouvait expliquer lors de la vague dite de 1954 :
N’oublions pas que certains témoins rapportent le fait que certains ovnis observés, disparaissent brusquement sur place. L’explication la plus simple pour certains, sera un passage dans une autre dimension. (Sic)… (Hum...! Cela fait bien dans les salons et démontre une étude approfondie du phénomène... ) Mais oser supposer une manipulation par une technologie avancée au moyen d’un système holographique, semblerait alors totalement inconvenante.
Un exemple :
Céline Dion et Elvis Presley - if i can dream.wmv
Nous avons bien ici, sur cette video, un exemple du savoir faire actuel de nos physiciens.
Il nous reste alors à faire une recherche approfondie de certains faits, pour tenter de bien comprendre que certaines apparitions observées dans le temps, se confirment comme étant des projections dites « holographiques » ayant pu trompé la crédulité de nos aïeux.
Nous allons découvrir par exemple, que la description de l’apparition qui eu lieu à Knock (Irlande) le 21 Octobre 1879, ne pouvait être qu’une projection d’hologramme. En effet, un témoin rapporte avoir voulu embrasser les pieds d’un personnage. Cette personne se retrouve alors, à embrasser le mur !…
« Extrait de l’ouvrage de Jacques Vallée « Passport to Magonia » :
…« Trois des témoins dirent qu'ils avaient remarqué que ses pieds étaient nus. Une femme, Bridget Trench, fut si enthousiasmée par le spectacle, qu'avec ferveur elle s'avança vers les apparitions pour baiser les pieds de la Vierge. Mais ses bras se refermèrent sur l'air vide. »
« -En voulant l'embrasser, je n'ai rien senti d'autre que le mur, cependant les silhouettes apparaissaient si pleines de vie et de notre taille que je ne pouvais pas comprendre, et je me demandais pourquoi mes mains ne pouvaient pas sentir ce que je voyais de si net, de si distinct. »…
Nous pouvons alors très bien comprendre en 2011, que la technique de l’hologramme est un moyen des plus séduisant, permettant de tromper et d’abuser de la naïveté de nos ancêtres.
C’est donc à nous tous de reconnaître humblement, que nous sommes confrontés à des faits qui peuvent nous paraître étranges ou merveilleux, mais que la technologie actuelle explique avec évidence.………………………….

Articles d'experts ou de journaux : les hologrammes

Un article du journal "The Guardian" repris dans le quotidien australien le "Sydney Morning Herald" du 5 février 2000 par David Hammling décrit la façon dont les militaires entendent utiliser des hologrammes dans le cadre d'opérations militaires

David HAMLING / Londres
Nous sommes à Bagdad en 1991 et quelque chose d'étrange est en train de se produire. Le silence tombe sur la ville tandis que le reflet d'un immense visage se matérialise dans le ciel. Soldats et civils se prosternent pendant que chacun d'entre eux entend la voix d'Allah, leur ordonnant de renverser le diabolique et déloyal Saddam Hussein. Dans les minutes qui suivent une foule en colère assaille le Palais alors que les gardes fuient...

Ce scénario extrêmement imaginatif a été proposé par les planificateurs de l'Armée de l'Air américaine (L'US Air Force) afin de remporter la victoire dans la guerre du Golfe sans verser de sang. L'idée de faire parler Dieu n'est pas nouvelle. Au 2e siècle après JC, Lucian a décrit une statue du Dieu Aesculape qui parlait aux croyants avec l'aide d'un prêtre caché muni d'un tube parlant.

Le plan de Bagdad comprenait la projection d'un hologramme géant au-dessus de l'Irak. Ce type de projection nécessite un miroir par derrière. L'échelle du projet requérait d'avoir dans l'espace un miroir de plusieurs km de large. Jusqu'à présent le miroir le plus large à avoir été développé faisait 30 mètres de large et les versions actuelles sont trop petites pour produire une image convaincante au niveau du sol.
Une autre approche aurait été de "faire" un miroir avec de l'air. Quand l'air chaud est superposé sur de l'air froid, la différence de densité est suffisante pour réfracter la lumière. En haute altitude, un mirage peut faire apparaître des paysages entiers dans le ciel. Un mirage artificiel pourrait être fait en théorie en chauffant l'atmosphère avec des ondes radio ou des micro-ondes.

Les militaires semblent vraiment croire en l'utilité potentielle des hologrammes. Un groupe de réflexion de l'US Air Force a conçu des types d'usages aussi variés que l'imagerie holographique trompeuse ou le projecteur déformateur de champs, qu'on croirait tiré de Star Trek. Ces utilisations sont qualifiées d'utiles pour des objectifs de déception stratégique, en particulier contre un adversaire peu sophistiqué. Ces images seraient projetées par un avion spécial, un projecteur d'hologrammes aéroporté.
Actuellement l'équivalent le plus approchant est probablement le Commando Solo, un Hercule modifié, festonné d'antennes émettrices et réceptrices et portant des nacelles d'électronique classifiée. Son mode de transmission couvre tout le spectre électromagnétique, y compris les signaux radio et télévision.

Le visage de Dieu a besoin d'une voix. Une nouvelles technique utilisant des micro-ondes pourrait produire ce résultat. Quand une impulsion micro-onde de très haute énergie (HPM High Power Microwave) frappe le corps humain, une légère perturbation de la température se produit, entraînant une expansion de tissus qui peut créer une onde acoustique. Un rapport du Comité Consultatif scientifique de l'USAF indique : "A partir d'un jet d'impulsions, une zone acoustique interne de 5 à 15 kHz qui est audible, peut être créée. Il serait ainsi possible de "parler" à des adversaires d'une façon qui serait extrêmement dérangeante pour eux."
Les difficultés pratiques de la transmission par micro-ondes sont immenses. La perception exacte du son dépend de la taille et de la forme du crâne de l'auditeur et de son orientation par rapport à la source. Les micro-ondes peuvent être réfléchies ou amorties par des objets solides par conséquent la voix de Dieu pourrait avoir la qualité vaguement sous-marine d'une mauvaise réception radio. Et pourriez-vous croire en un Dieu, dont la voix baisse quand vous passez derrière un lampadaire.

Mais ce plan présentait encore d'autres difficultés. Les images d'Allah sont interdites dans l'Islam. Comment pouvez-vous projeter l'image de Dieu quand personne ne sait à qui il est censé ressembler?
Et les citoyens de Bagdad ne sont pas des sauvages superstitieux, susceptibles de fuir au son d'une voix désincarnée provenant d'un phonographe. Ils ont été exposés à la synthèse d'images par ordinateur et à des effets spéciaux sophistiqués pendant des années. Si l'image de Dieu apparaissait dans les cieux, quelqu'un ne pourrait s'empêcher de suggérer que tout a été fait avec des miroirs.
The Guardian.

……………………

3) LA NOTION D’INVISIBILITE.

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3310

Premiers tests concluants d'un dispositif d'invisibilité :
Une équipe anglo-américaine de scientifiques le promettait il y a seulement quelques mois (voir notre news), c'est maintenant devenu une réalité: un premier dispositif d'invisibilité a été créé.

Test du dispositif d'invisibilité: le cercle au centre représente le dispositif,
les ondes micro-ondes sont représentées par des vagues allant de gauche à droite

Lors de tests effectués à l'Université Duke en Caroline du Nord, le dispositif a permis de rendre pratiquement invisible un cylindre de cuivre du rayonnement micro-onde. Il s'agit bien d'invisibilité et non de camouflage: les ondes sont perçues derrière l'objet tout comme elles le seraient si celui-ci n'existait pas, ou si elles le traversaient. Ce prototype d'invisibilité n'est cependant pas parfait, les ondes transmises gardent encore une trace de la présence de l'objet, mais les résultats sont surprenants et très encourageants. Une vidéo de démonstration est disponible à cette adresse: lien.

Le principe de fonctionnement est en soi relativement simple: rediriger le rayonnement reçu par un coté de l'objet vers son coté opposé, qui l'émet tel qu'il devrait être si l'objet n'existait pas. Le rayonnement 'contourne' ainsi l'objet, par le biais d'un métamatériau se comportant comme un guide d'ondes. Le métamatériau enveloppe une zone 'noire' dans laquelle prend place l'objet à camoufler. Le dispositif est ainsi statique: le rayonnement réémis n'est autre que le même rayonnement capturé.

Le métamatériau conçu pour rendre invisible
un cylindre de cuivre du rayonnement micro-onde (Les micro-ondes sont des ondes électromagnétiques de longueur d'onde intermédiaire entre l'infrarouge et les ondes de radiodiffusion. Le terme de micro-onde provient du fait que ces ondes ont une longueur d'onde...)



Le gros du travail des chercheurs réside en la conception du métamatériau. Cette 'matière' artificielle doit permettre de guider le rayonnement et le retransmettre sans altérer ses propriétés initiales, dont sa direction et sa dispersion. Le métamatériau est ici constitué de 10 anneaux de fibre de verre couverts d'éléments en cuivre.
Et pour rendre invisible dans le domaine visible ?
Pour l'instant, le dispositif possède ses capacités d'invisibilité dans les fréquences micro-ondes. Les tests se sont effectués à la fréquence de 8 GHz, la même fréquence (Cet article ou cette section doit être recyclé. Sa qualité devrait être largement améliorée en le réorganisant et en le clarifiant. L'utilisateur qui appose ce bandeau est invité à énoncer les points à améliorer en page de...) que celle des ondes radars.

Mais pourquoi avoir construit un prototype pour le rayonnement micro-onde, et non le rayonnement visible ? La réponse est d'ordre technique, comme l'explique John Pendry, professeur de l'Imperial College de Londres: "il y a une règle au sujet de la structure interne du métamatériau: elle doit être d'une finesse plus petite que la longueur d'onde du rayonnement. Ainsi pour des vagues d'ondes radars de 3 cm, vous pouvez facilement construire une structure interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme d'études spécialisées" (DES) préparé. Ces DES peuvent durer de 3 à 5 ans.) avec une finesse de l'ordre de quelques millimètres. Pour le rayonnement optique - la lumière - la longueur d'onde (La longueur d'onde d'une onde électromagnétique périodique est la distance que parcourt la lumière dans le vide pendant le temps qui sépare deux crêtes successives de cette onde électromagnétique. On la dénote communément par la lettre grecque λ (lambda).) est de moins d'un micron. Ainsi votre structure doit avoir une finesse de quelques dizaines de nanomètres, et nous sommes encore au début de l'ingénierie en nanotechnologie... Peut-être dans 5 ou 10 ans cela sera possible, mais pas encore aujourd'hui".
……………………………………………………..
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=8459

Stratégie numérique: un pas de plus vers l'invisibilité, grâce à des recherches financées par la Commission Européenne.



La «cape d'invisibilité» d'Harry Potter pourrait devenir une réalité, grâce à des travaux sur les nanotechnologies financés par la Commission européenne. Des scientifiques allemands, grecs, turcs et britanniques ont réussi, grâce à la nanotechnologie, à agir sur la trajectoire des ondes lumineuses, ouvrant ainsi la voie non seulement à des applications potentielles telles que l'amélioration des lentilles et des circuits optiques, mais aussi à la fabrication de nouveaux dispositifs tridimensionnels comme la «cape d'invisibilité». Bien qu'il ne permette actuellement de ne masquer que des objets de l'ordre du micron, ce projet montre qu'il est possible de concevoir des matériaux dotés de propriétés optiques que l'on croyait jusque là impossibles. Il s'inscrit dans le cadre de l'initiative de la Commission visant à stimuler la recherche à haut risque sur les technologies de l'information futures et émergentes, l'un des objectifs de la stratégie numérique pour l'Europe (voir IP/10/581, MEMO/10/199 et MEMO/10/200).

…………………………………



4) LA PARALYSIE DES TEMOINS.
………………………………………
Nous avons pu analyser certains faits rapportés dans les témoignages. Les effets de micro ondes issues de puissants champs magnétiques, les hologrammes merveilleux et même concevoir que l’invisibilité est une recherche qui se concrétise.
Mais, certains témoins de RR3, déclarent avoir été paralysés par le rayon émis par une espèce de lampe manipulée par les personnages observés. Aurions nous des indices issus de nos avancées technologiques actuelles ?…
Nous savons aussi, que dans de nombreux témoignages, il est question de lumières multiples clignotantes sur le pourtour de ces sortes d'ovnis. L'on pourrait donc en déduire que ces lumières sont installées pour faire joli ou pour impressionner par leur coté merveilleux, les braves terriens qui observent l’objet inconnu ? Il semblerait pourtant que la manipulation est bien plus subtile que nous ne pouvions l'imaginer.
En fonction de recherches permanentes dans l’actuelle technologie de pointe terrestre, nous pouvons faire encore une fois, un nouveau constat des plus intéressant. Voyez vous mêmes:
Nous somme actuellement capable d'influencer notre cerveau en "jouant" sur les ondes lumineuses et sur les ultra-sons que nous n'entendons pas mais que nous subissons. Bizarre?...
Vous vous souvenez sans doute,de ces 685 enfants du Japon qui subissaient des crises d'épilepsie à cause d'un dessin animé "Pokemon" dont les images étaient projetées à la fréquence de 12hz dans les couleurs rouges et bleues...
Dés les années 50, le Dr Bucha se penchait sur les effets bizarres constatés par des pilotes d'hélicoptères. En effet, le passage en continu des pales, tournant à une certaine vitesse devant le soleil, donnait d’étranges nausées à ces pilotes et provoquait même des pertes d'équilibre. Cet effet dénommé "BUCHA" et dit « stroboscopique », sera révélé seulement en 2007 par les USA. La réalisation se concrétisera alors, par une sorte de lampe munie de diodes spéciales qui entraîne l'incapacité de réaction de celui qui en est "illuminé".
Ce nouvel "incapaciteur" est même fabriqué par "Intelligent Optical System" de Californie.



Cette fameuse lampe comporte des diodes électroluminescentes (DEL). La principale innovation est que cette lampe comporte un télémètre qui calcule la distance séparant la lampe des yeux de la victime. L'intensité de la lampe est alors réglée automatiquement ainsi que la fréquence des flashs colorés projetés. L'ensemble du système nerveux ne pouvant s'adapté est donc désorienté. Le Département de la Sécurité Intérieure des USA qui finance
le projet, envisage d'en équiper les forces de l'ordre à la place du fameux Tazer..!!
Mise en place théorique de l'appareil pour 2010….





............................
Nous pouvons alors très bien comprendre maintenant en 2011, ce que nos anciens ont observé et subi durant les fameuses RR3 de la vague ovni de 1954. Cette sorte de paralysie provoquée, démontre que nos réactions physique et cérébrales sont parfaitement connues de nos étranges visiteurs.
Amusant? Non, encore un élément qui nous prouve que les témoins des RR3 du passé, n'étaient absolument pas sujet à des hallucinations lorsqu'ils décrivaient ces étranges engins observés dans le ciel ou au sol. Nos avancées en technologie actuelles peuvent donc maintenant nous expliquer parfaitement, certains faits considérés comme incroyables mais décrits par les témoins.
……………Que dire alors du cas de Valensole ?…

………………………………….

5) L’EFFET « MOSQUITO ».
……………………………….

Le dispositif mis au point pour que Stapleton Compound Security Systems a émis un son appelé "Teen buzz" qui a causé beaucoup d'ennuis pour les adolescents ou les jeunes de moins de 25 ans. Cependant les gens ont dépassé l'âge des adolescents que peu affecté par cette modulation sonore 17 kHz.

Cette même technologie a été utilisée pour développer moustique sonnerie à la seule exception que la fréquence est maintenue constante à 17 kHz dans ce type de sonnerie. Avec l'âge, les gens commencent à perdre progressivement la capacité auditive normale. Cette déficience auditive liée à l'âge est connue comme «presbyacousie». La portée sonore pour un adolescent n'est pas ce qu'elle est pour les personnes âgées. Ce phénomène est utilisé dans moustique sonnerie que les adolescents qui utilisent cette sonnerie dans leurs mobiles peuvent entendre un appel ou pour obtenir alerté par un message entrant sans que les personnes âgées ne le sache.

La situation peut très bien être comprise dans un scénario de classe où un élève reçoit un appel ou un message dans son téléphone mobile avec moustique sonnerie avec l'enseignant de ne pas savoir à ce sujet. Il est donc devenu un succès instantané auprès des adolescents qui ne pouvaient désormais utiliser leur portable en toute liberté et sans ingérence de la part des parents ou des supérieurs. Ce qui a commencé comme une technologie pour la sécurité est devenue une source de l'humour et le moustique sonnerie alimenté les adolescents avec la «connaissance silencieuse» qu'ils ont obtenu à partir de leur mobile sans les autres »connaissances.

Mosquito Device
Le produit "dispositif Mosquito" est basé sur le principe que les sons à haute fréquence qui ne sont pas audibles pour les personnes d'un âge avancé mai être entendu par les adolescents et peuvent causer de désagrément pour eux donc un effet dissuasif lorsque la situation le justifiait. Fait par Compound Security, une compagnie britannique, le produit libère 17 kHz sonore élevé qui s'apparente plus à le bourdonnement des insectes, visent à détourner les jeunes de se rassembler dans un seul endroit en grand nombre.

……………
http://www.parasciences.net/spip.php?article149
Discussion du Père Brune :
«Le paradoxe Ovni
Comme le note le rapport Cometa, il y a un véritable paradoxe Ovni : « Alors qu’une majorité d’Américains semble acquise à l’idée de l’existence d’intelligences extraterrestres, une très forte résistance demeure, dans les milieux scientifiques, parmi les dirigeants et dans la plupart des médias, à l’idée que ces entités, quelles qu’elles soient, aient pu visiter ou continuent à visiter notre planète et à parcourir notre système solaire. L’idée est tournée en ridicule par beaucoup de médias. »
La question n’est donc plus de savoir si les extraterrestres existent, ni même s’ils sont déjà là, mais de savoir à qui nous avons à faire. C’est là précisément que le problème rejoint notre sujet car, pour un certain nombre d’ufologues, ce sont des extraterrestres qui seraient à l’origine de toutes les apparitions de figures religieuses, chrétiennes ou non, à travers les siècles et ils seraient même peut-être à l’origine de toutes les « révélations » et de toutes les religions.
Je devine qu’une telle hypothèse doit faire bondir bien des croyants, à commencer par mes amis coptes d’Égypte. Cependant, si je ne retiens pas personnellement cette hypothèse, du moins sous cette forme, il ne suffit pas d’une réaction affective spontanée pour la réfuter. Nous verrons qu’il faut l’examiner de près et que les choses sont peut-être plus subtiles qu’il n’y paraît au premier abord. »…………

.......................

5)-Pertes de mémoire des faits subits par les témoins lors d'une abduction.
..................................................................................................................

Un médicament pour chasser les mauvais souvenirs ?
Info rédaction, publiée le 01 juin 2011
http://www.maxisciences.com




Modélisation du cerveau humain (illustration)
Modélisation du cerveau humain (illustration)

Une équipe de chercheurs de l'Université de Montréal remet en doute, avec une découverte publiée dans le Journal of Clinical Endocrynology & Metabolism, la théorie selon laquelle nos souvenirs ne peuvent plus être modifiés une fois stabilisés dans le cerveau. Un médicament, sur lequel ils travaillent, permettrait d'atténuer les émotions négatives liées à un souvenir douloureux.

La découverte a tout d’un épisode de science fiction, mais elle est bien réelle. Une pilule d’un nouveau genre permettrait d’effacer les mauvais souvenirs. C’est en tout cas ce qu’explique une équipe de chercheurs de l’Université de Montréal oeuvrant au Centre d'études sur le stress humain de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine. Ils se sont penchés sur le cortisol (ou hydro-cortisone), hormone stéroïde sécrétée par le cortex et libérée dans l'organisme en réponse à un stress physique ou psychologique, et se sont rendus compte que le métyrapone, inhibiteur de la synthèse du cortisol, réduirait la capacité du cerveau à réenregistrer les émotions négatives associées à ces souvenirs. "Le métyrapone est un médicament qui réduit de façon significative les niveaux de cortisol, une hormone de stress jouant un rôle dans le rappel des souvenirs", a expliqué Marie-France Marin, auteure principale de l'étude.

Une expérience a été menée sur 33 hommes. Ces derniers ont dû apprendre une histoire comprenant des éléments positifs, neutres et négatifs. Trois jours plus tard, les participants ont été divisés en trois groupes : le premier groupe a reçu une dose unique de métyrapone, le second a reçu une double dose et le troisième a reçu un placebo. Les chercheurs ont demandé à ces hommes de se souvenir de l’histoire. Quatre jours plus tard, une fois le médicament éliminé de l’organisme des participants, les chercheurs ont réévalué leur performance de mémoire. "Nous avons découvert que le groupe qui a reçu deux doses de métyrapone avait de la difficulté à se rappeler des événements négatifs de l'histoire, alors qu'il n'éprouvait aucune difficulté à se souvenir des événements neutres", a expliqué Marie-France Marin. "Ce qui nous a étonnés, c'est qu'une fois les niveaux de cortisol revenus à la normale, la diminution de la mémoire des événements négatifs était encore présente".

"Aider les personnes qui doivent composer avec des événements traumatiques"

Un véritable espoir pour les personnes qui souffrent de stress post-traumatique. Pour Marie-France Marin, "cette découverte pourrait aider des personnes qui doivent composer avec des événements traumatiques, en leur offrant l'occasion, pendant la thérapie, d'atténuer certains de leurs souvenirs négatifs". Toutefois, le fait que le métyrapone ne soit plus produit commercialement constitue un obstacle de taille.

En attendant, plusieurs personnes victimes de viol ou encore de la guerre seront les premières à tester ce médicament, précisent les Inrockuptibles. La molécule est surtout recommandée à ceux qui ont vécu des expériences extrêmes. Mais qu'en sera-t-il à l'avenir si le traitement se généralise ? La question éthique reste pour le moment sans réponse.
Sur ce thème : stress, souvenir, mauvais souvenir, mémoire, cortisol, métyrapone.


……………………………….
EN CONCLUSION.
…………………
Toute personne qui cherche à se documenter sur le phénomène dit de l’ufologie, ne peut contester ce comparatif entre notre plus récentes découvertes technologiques et ce coté magique ou merveilleux qui terrorisait nos anciens. Notre évolution scientifique nous prouve que l’on peut faire croire n’importe quoi à des peuples primitifs ne possédant aucune connaissance en technologie. Ce serait donc à nos scientifiques actuels de faire preuve d’humilité et d’ouverture d’esprit face à ce constat évident.
L’ensemble de ces quelques avancées choisies, devrait donc nous obliger à en déduire, que nous devons être depuis très, très longtemps, en présence d’une sorte de « super technologie » absolument incohérente avec nos capacités antiques enseignées sur la planète Terre.

A REFLECHIR......................
……………………………

Avez vous d'autres informations ....?...

Amicalement.
JP.



Dernière édition par Mantell le Jeu 2 Juin - 2:04, édité 5 fois
avatar
Mantell
Admin

Messages : 413
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONSTATS DE TECHNOLOGIES ET...

Message  Mantell le Mer 13 Avr - 6:42

flower

Un petit plus:

COLONEL JOHN ALEXANDER : “LA DIVULGATION A DEJA EU LIEU” 13 avril, 2011
Posté par skystars dans : ACTUALITES, OVNI, INTERVIEWS, TEMOIGNAGES ET ENQUETES , trackback

john20alexander.jpg

Le Colonel Retraité John Alexander, 74 ans, ancien Béret Vert commandant d'équipe et développeur d'armes à Los Alamos, N.M., déclare que la divulgation OVNI a déjà eu lieu, et que la solution ultime aux ovnis est plus complexe que la plupart des gens ne pensent. Alexander cite le président Harry Truman :

« Je peux vous assurer que les soucoupes volantes, étant donné qu'elles existent, ne sont construites par aucune puissance sur Terre. »

« La divulgation a eu lieu, » a déclaré Alexander à AOL News « Ça commence avec les anciens présidents Truman, Carter, Reagan et Gorbatchev [de l'Union soviétique]. J'ai des piles de Généraux, y compris les Généraux soviétiques, qui sont venus et ont dit les OVNIS sont réels. je veux dire, combien de fois les hauts fonctionnaires doivent-ils se présenter et dire que ceci est réel ? »

«A un moment, avant que beaucoup de ces informations n'aient été libérées, j'ai pu voir les documents classés et non classifiés. Et je vais vous dire que 98 pour cent de l'information était déjà dans le domaine public. Parmi les seules choses qui ne l'étaient pas il y avait des trucs comme la source et la méthode, qui étaient protégées, mais les informations sur l'incident étaient déjà là. »

Il y a quelques mois, un groupe d'ex-officiers s'est avancé pour discuter de leurs expériences lorsque les OVNIS auraient trafiqué les sites de missiles nucléaires américains (http://skystars.unblog.fr/2010/09/28/observations-dovnis-et-armement-nucleaire-americain/). Tandis qu'Alexander reconnaît les événements, il montre pourquoi il n'y a pas eu d'enquête approfondie des services de renseignements sur ces incidents. ”Ça s'est absolument produit, mais quand il s'agit d'un évènement ponctuel, l'attitude des enquêteurs est la suivante : Si cela se reproduit, nous serons nerveux, mais comme cela ne s'est pas reproduit, mettons-le de côté.”

« C'est en quelque sorte un acte d'accusation qui dit que, malgré les preuves accablantes de l'interaction avec les systèmes stratégiques, rien n'a été fait. Et à mon avis, c'est mis, comme un certain nombre de choses, dans la corbeille des choses trop-difficiles à manipuler. »

Dans son nouveau livre, OVNIS : Mythes, complots et réalités, Alexander écrit : « les OVNIS sont réels. En l'absence de prévarication ou de qualification des termes, il y a des objets physiques d'origine inconnue qui transitent par notre univers. Les éléments de preuve qui appuient ces déclarations sont tout simplement immenses ! »

La preuve dont il parle comprend les données concrètes de la technologie des détecteurs qui ont souvent confirmé la réalité d'engins physiques et la qualité des témoins très fiables qui ne sont « ni de fausses déclarations des faits, ni du délire. » « Le problème est que , lorsque vous discutez ovnis, nous parlons de tout, des petites boules de lumière aux engins solides de un kilomètre de long ou plus, et tout ce qu'il y a entre les deux. Donc de quoi s'agit il ? », demande Alexander.

« Je soutiens que, non seulement nous n'avons pas encore résolu le problème, mais que nous ne nous posons même pas les bonnes questions, car nous avons une mauvaise approche. Je pense que la conscience est un morceau du puzzle. Nous parlons au sujet des OVNIS, disant que c'est une technologie qui a mille ans d'avance, mais ce n'est pas vraiment le cas. Si vous suivez l'histoire de ces choses, habituellement c'est quelque peu en avance, mais pas au delà de notre compréhension par un effort d'imagination.

Le casse-tête que vous obtenez est, oui, ils ont été vu par les détecteurs ; mais à d'autres moments, ils ne sont pas vus par des capteurs qui devraient les avoir vus, et c'est à ça que je ne peux pas répondre. »

Remerciements spéciaux à The Daily Galaxy via AOL News.

source : http://www.centretudeovnis.com/index.php?option=com_content&view=article&id=158:un-autre-retraite-de-larmee-qui-parle&catid=37:doc-dossiers-ufologiques&Itemid=41

....................................

Amicalement.
JP.
avatar
Mantell
Admin

Messages : 413
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum