MASER/LASER...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MASER/LASER...

Message  Mantell le Jeu 22 Juil - 17:22

flower

http://www.lefigaro.fr/sciences-technologies/2010/07/22/01030-20100722ARTFIG00513-les-lasers-de-combat-prets-a-entrer-en-action.php

Voir la video...

U.S. Navy

La dernière prouesse en date dans le domaine des lasers de combat est à mettre au crédit d'une collaboration entre la Navy américaine et l'entreprise Raytheon. En associant leurs compétences, elles ont réussi à faire exploser un drone en mer en mai dernier. Une vidéo de cette opération a été rendue publique la semaine dernière à l'occasion du salon de Farnborough (voir ci-dessous). Ce n'est pas la première fois qu'un drone est abattu par un laser, mais les démonstrations précédentes se déroulaient dans le désert. En milieu marin, les turbulences et les gouttes d'eau en suspension peuvent dévier le laser ce qui rend la visée particulièrement difficile.

..........................

Pour les "spécialistes"...!!! hi

A+JP.
avatar
Mantell
Admin

Messages : 413
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: MASER/LASER...

Message  martin jean-luc le Jeu 22 Juil - 22:27

Salut JP,

A part l'utilisation militaire, les implications de cette techno peuvent t'elle etre utilisés a des fins scientifiques dans d'autres domaines. beer

martin jean-luc

Messages : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: MASER/LASER...

Message  Mantell le Ven 23 Juil - 19:37

flower

Très bonne question! super

Mais dans un autre domaine:

Dépêches 23/07/2010 à 11h16
Lasers surpuissants: la fusion nucléaire en ligne de mire

Ces faisceaux lasers très puissants sont capables de dépouiller les atomes de tout ou partie de

Ces faisceaux lasers très puissants sont capables de dépouiller les atomes de tout ou partie de leurs électrons et de créer ainsi un plasma. Ce quatrième état de la matière - après solide, liquide et gaz - consiste en une "soupe" de particules, des ions positifs et des électrons négatifs, parcourue par des courants électriques. (©️ AFP Pierre Andrieu)



PARIS (AFP) -

"C'est l'énergie pour faire un petit café", mais elle sort du laser dans un "temps très court", de l'ordre du milliardième de seconde, voire bien moins, explique François Amiranoff, directeur du Laboratoire pour l'utilisation des lasers intenses (Luli), près de Paris.

Le flash d'énergie lumineuse d'un kilojoule qui frappe une cible de quelques microns ou millimètres, en un temps si infime, permet de la porter à des millions de degrés.

Des projets comme le futur Laser Mégajoule (LMJ) qui doit être construit à Barp en Gironde tablent sur des faisceaux lasers ayant mille fois plus d'énergie pour tester des processus de fusion nucléaire, semblables à ceux fournissant leur énergie aux étoiles.

Un laser d'une nanoseconde (milliardième de seconde) est une "impulsion longue", précise M. Amiranoff. Un flash d'énergie encore plus intense peut être délivré en une picoseconde (millième de milliardième de seconde) dans son laboratoire de Palaiseau (Essonne).

Ces faisceaux lasers très puissants sont capables de dépouiller les atomes de tout ou partie de leurs électrons et de créer ainsi un plasma. Ce quatrième état de la matière - après solide, liquide et gaz - consiste en une "soupe" de particules, des ions positifs et des électrons négatifs, parcourue par des courants électriques.

C'est à partir de plasmas chauds, comme ceux étudiés au laboratoire Luli, que des scientifiques espèrent aboutir à la fusion nucléaire, solution de rechange à la fission nucléaire appliquée dans les centrales actuelles.

Alors que la fission se traduit par la fragmentation d'un gros atome pour obtenir de l'énergie, la fusion nucléaire consiste en un processus inverse.

Il s'agit de faire fusionner différents types (isotopes) d'atomes d'hydrogène pour former de l'hélium. L'objectif est de dégager davantage d'énergie qu'on en consomme pour réunir deux petits atomes en un seul.

Plusieurs projets, dont celui du réacteur expérimental international Iter (International Thermonuclear Experimental Reactor) qui doit être installé à Cadarache (Bouches-du-Rhône), tentent d'aboutir à une fusion nucléaire contrôlée, c'est-à-dire à domestiquer l'énergie des étoiles.

Dans Iter, des atomes seront confinés grâce à des champs magnétiques pour les chauffer longuement et les faire fusionner. Les réactions de fusion nécessitent des températures d'au moins 100 millions de degrés.

D'autres projets, comme le "National Ignition Facility" (NIF) américain, le LMJ français ou le projet européen Hiper (High Power laser Energy Reseach), misent sur l'action conjuguée de multiples faisceaux lasers pour aboutir à des densités et des températures très élevées en un temps très court.

Il existe "beaucoup de verrous technologiques des deux côtés", et "nul ne sait si l'une des deux voies va marcher", prévient-il.

La voie magnétique avance avec l'installation d'Iter où une première tentative de fusion d'atomes d'hydrogène est prévue en 2019, avant la mise en oeuvre, en 2026, du processus final impliquant deutérium et tritium.

Dans la voie du confinement par laser, des scientifiques du NIF ont franchi en janvier une étape-clé. Grâce à 192 faisceaux lasers de grande puissance focalisés sur une minuscule cible, ils ont atteint la barrière d'un mégajoule, frôlant, pendant quelques milliardièmes de seconde, les températures nécessaires pour déclencher la fusion thermonucléaire.

Mais pour faire fonctionner un réacteur sur ce principe, "il faudrait passer à 10 tirs lasers par seconde, chaque fois sur une cible nouvelle", souligne M. Aminaroff, assurant qu'il y a "énormément de progrès technologiques à faire".

©️ 2010 AFP


...................................................................................

Amicalement.
JP. beer
avatar
Mantell
Admin

Messages : 413
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: MASER/LASER...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum