Matière et anti matière...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Matière et anti matière...

Message  Mantell le Mer 26 Mai - 13:42

flower


Des physiciens américains annoncent de nouveaux résultats importants pour comprendre comment la matière est devenue l’ingrédient essentiel de notre univers.

http://www.sciences etavenir. fr/actualite/ fondamental/ 20100525. OBS4485/matiere- antimatiere- un-petit- ecart-qui- fait-toute- la-difference. html

Image de la nébuleuse de la Carène prise par Hubble. Dans l'univers les particules sont dominantes. Les antiparticules ne se produisent que dans des conditions extrêmes. (NASA, ESA, M. Livio (STScI) Image de la nébuleuse de la Carène prise par Hubble. Dans l'univers les particules sont dominantes. Les antiparticules ne se produisent que dans des conditions extrêmes. (NASA, ESA, M. Livio (STScI)

Pourquoi notre univers est-il composé de matière alors que, juste après le Big Bang, matière et antimatière existaient à parts égales? Quelque chose a permis à la matière –et donc aux particules- de devenir dominante –plutôt que de s’annihiler avec leurs antiparticules. Quelque chose a changé dans le comportement des particules. Mais quoi? Une équipe qui travaille au Tevatron du Fermilab, le plus grand accélérateur de particules américain, pense avoir observé un effet important pour expliquer ce phénomène.
Quant la symétrie est violée

Matière et antimatière sont symétriques: autrement dit elles ont les mêmes propriétés, les lois de la physique s’appliquent de la même façon pour les deux. La symétrie des particules se mesure à l’aune de trois critères : la parité (P), la charge (C) et le temps (T). Si la particule modifie son comportement par rapport à l’antiparticule, on dit qu’elle viole la symétrie (lire La brisure de symétrie, un casse-tête et trois Nobels). C’est justement une double violation de symétrie, qui concerne la charge et la parité (violation de CP), que l’équipe de la collaboration DZero du Fermilab a détecté.
Les écarts de conduite se creusent..

Ce n’est pas la première fois qu’une telle violation est repérée. Cependant cette fois-ci la différence de comportement observé est plus importante, précisent les physiciens de DZero, et pourrait mieux expliquer la prédominance de la matière dans l’univers.

Pour y parvenir, les chercheurs ont analysé les données de centaines de millions de collisions entre protons et antiprotons accélérés dans le Tevatron. Ils se sont concentrés sur la désintégration de certaines particules (des mésons neutres B) pour traquer la violation de symétrie.
La suite au LHC?

Une confirmation de ces résultats pourrait venir dans les mois ou les années qui viennent du LHC, le plus grand accélérateur de particules de la planète, dont l’un des détecteurs a une sensibilité encore supérieure à celle du Tévatron pour étudier la désintégration des mésons neutres B.

Cécile Dumas
Sciences et Avenir.fr
25/05/10

........................

A+JP.
avatar
Mantell
Admin

Messages : 413
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matière et anti matière...

Message  lionel le Jeu 27 Mai - 9:51

salut JP

On savait possible la violation CP ( contrairement a la violation CPT "normalement" impossible ), on avait deja observé la violation de symetrie matière anti-matière .... nous sommes juste entrain de le prouver par l'experimentation ..... ( 5 % de plus de matière par rapport a l'anti matiere cela a donné notre univers .... parait il )

ca expliquerait la presence "incongrue" de matière dans l'univers

lionel

Messages : 55
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matière et anti matière...

Message  Mantell le Lun 28 Mar - 17:00

flower

Nous avons aussi la théorie de B.Heim:

Une théorie à prouver:
Au début des années 1950, Heim a commencé à réécrire les équations de la relativité génèrale dans un cadre quantique. Il est parti de l'idée d'Einstein que les forces de gravitation émergent des dimensions d'espace et de temps, mais il a proposé que toutes les forces fondamentales, comme l'electromagnétisme, pourraient en fait émerger d'un nouvel ensemble différent de dimensions.

À l'origine il a suggéré quatre dimensions supplémentaires, mais en a éliminé deux, pensant qu'elles n'étaient à l'origine d'aucune force, et a donc finalement rajouté un nouveau "sous-espace" bidimensionnel à l'espace-temps quadridimensionnel d'Einstein.

Dans le monde "héxadimensionnel" de Heim, les forces gravitationnelle et électromagnétique sont couplées. Même dans notre monde quadridimensionnel familier, il existe un lien entre les deux forces par le comportement des particules fondamentales telles l'électron.



HydrogenElectronNoSpring.jpg

Un électron possède une masse et une charge. Quand un électron tombe sous l'action de la gravité, sa charge mobile crée un champ magnétique. Si l'on utilise un champ électromagnétique pour accélérer un électron, alors le champ gravitationnel lié à sa masse se déplace. Mais dans les quatre dimensions que nous connaissons, on ne peut pas modifier la force de la gravité simplement en produisant un champ électromagnétique.

Dans la théorie de l'espace et du temps de Heim, cette limitation disparaît. Selon lui, il est possible de convertir l'énergei électromagnétique en énergie gravitationnelle et vice-versa, et il a prédit qu'un champ magnétique tournant pouvait réduire suffisamment l'influence de la gravité sur un vaisseau spatial pour lui permettre de décoller.

Heim présenta sa théorie en 1957 et il devint immédiatement célèbre dans les milieux scientifiques. Cependant il était réticent à la divulguer sans pouvoir la prouver expérimentalement et peu de gens la connaissent finalement. Il continua ses travaux dont l'un des résultats fut un théorème contenant toute une série de formules pour calculer les masses des particules élémentaires, ce que les théories conventionnelles ne réussissaient pas à faire jusque là.
................

Prouver cette théorie requiert un énorme anneau en rotation autour d'une spire supraconductrice pour créer un champ magnétique intense. Selon Dröscher, si le courant dans la spire est assez élevé et le champ magnétique suffisamment intense, les forces électromagnétiques peuvent équilibrer la force gravitationnelle agissant sur l'anneau de telle façon qu'il puisse flotter librement. Il indique que pour qu'un vaisseau de 150 tonnes puisse s'élever, un champ magnétique de 25 Tesla est nécessaire (soit 500.000 fois le champ magnétique terrestre) avec des impulsions brèves à 80 Tesla.

Dröscher est quelque peu nébuleux dans les détails, mais il indique qu'un vaisseau équipé d'une spire et d'un anneau pourrait être propulsé dans un hyperespace multidimensionnel où les constantes de la nature seraient différentes et où même la vitesse de la lumière serait plusieurs fois plus élevée que celle que nous connaissons.


.........
Votre avis...

A+JP.
avatar
Mantell
Admin

Messages : 413
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matière et anti matière...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum