REALISME DE LA FURTIVITE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

REALISME DE LA FURTIVITE.

Message  Mantell le Jeu 30 Déc - 22:49

flower

Sur certains forum, l'on croit fermement en la réalité de l'énigmatique Aurora.
De nombreux intervenants, ne connaissant absolument pas les problèmes rencontrés
par les ingénieurs pour résoudre le fameux "mur de la chaleur", les croyances vont
plus vite que les connaissances....

L'exemple de la furtivité des avions est également souvent mise en avant.
Pourtant, il y a des bases simples à prendre en compte en 2010:


1) -Le F-117 avait "involontairement", un gros problème de furtivité, car du fait
de sa technique de vol à basse altitude, il se faisait automatiquement repéré
par les coupures de faisceaux des réseaux téléphones qu’il engendrait
lors de ses pénétrations en suivi de terrain.(Voir pénétration en centre Europe)
C’est d'ailleurs à cause de cela qu’il fut retiré rapidement du service
car inexploitable en territoire européen.

2) -Pour détecter un B-2 furtif, il suffit simplement de détecter ses émissions
réacteurs infrarouges par satellites IR ou même par un simple AWAC
et de surveiller discrètement, la base de Guam…

3) -Le système satellite Hélios II, est constitué d’une composante spatiale
formée de 2 satellites et des installations au sol (composante sol utilisateur
et centre de maintien à poste).Il est opérationnel 24 heures sur 24, 365 jours par an.
Il comporte, par rapport à Hélios I, des évolutions décisives
sur les satellites et sur le service rendu aux opérationnels :

- L’amélioration de la résolution

- Une agilité améliorée de pointage du télescope en orbite,
qui permet d’enchaîner plus rapidement les prises de vue

- La détection d’indices d’activité de jour comme de nuit
par l’adjonction de capacités infrarouges.

En conclusion, la dite « furtivité » peut être considérée comme très intéressante
lors d’une attaque d’un pays en voie de développement, mais se révèle totalement
inexploitable face à un pays possédant certaines technologie de pointe.

- Ne parlons pas en plus de « Nostradamus » que tous les spécialistes militaires
admirent pour son efficacité impressionnante. L’on peut donc simplement conclure
que tous les « engins » que l’on considérait comme « furtifs » sont actuellement,
parfaitement détectables. Le brave « Aurora » s’il existait, n’aurait donc plus
aucune réalité stratégique depuis bien longtemps... Rolling Eyes

Cordialement.
JP
avatar
Mantell
Admin

Messages : 413
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum