Plus anciennes traces humaines d'Europe du Nord....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plus anciennes traces humaines d'Europe du Nord....

Message  Mantell le Jeu 8 Juil - 20:05

flower


sciences



Grande-Bretagne : découverte des plus anciennes traces humaines d'Europe du Nord.


Info rédaction, publiée le 08 juillet 2010
http://www.maxisciences.com



Grande-Bretagne.
..........................

Une étude sur des découvertes archéologiques britanniques a permis de découvrir que l'homme a occupé la Grande-Bretagne il y a plus de 800.000 ans, soit 100.000 ans plus tôt que ce que les scientifiques pensaient jusqu'alors.

78 outils et éclats de silex découverts près de Happisburgh, dans le comté de Norfolk, à l’Est du pays, ont révélé un présence humaine en Europe du Nord plus ancienne que ce qui était jusque là jugé possible. Le site est alors devenu la plus ancienne implantation connue dans le nord de l'Europe, précise cette étude réalisée par une équipe de scientifiques et d'archéologues et financée par le British Museum.

Jusqu’à présent, les historiens du peuplement estimaient qu'à cette période du Pléistocène (il y a 1,8 million d'années à 780.000 ans), la température d'Europe du Nord avait fait barrière aux migrations des premiers hommes. Tous les sites archéologiques étudiés en Europe et en Asie ayant attesté une présence humaine pendant le Pléistocène, se trouvaient en effet jusqu'ici sous le 45e parallèle. Des sites tous de climat tropical, méditerranéen ou de savane.

Le peuplement humain semblait alors ne pas avoir dépassé une zone limitée par le sud des Pyrénées et des Alpes, et les scientifiques estimaient que la présence des hommes en Grande-Bretagne remontait à 700.000 ans.

"Ces découvertes sont de loin la trace la plus ancienne connue de présence d'humains en Grande-Bretagne, remontant à au moins 100.000 années plus tôt que les découvertes précédentes", s’enthousiasme le Pr Chris Stringer, directeur de recherches sur les origines de l'homme au Musée d'Histoire naturelle à Londres. "Elles ont des implications importantes pour notre compréhension du comportement des premiers hommes, leurs adaptations, leur survie, et pour savoir quand et comment nos ancêtres ont colonisé l'Europe après avoir quitté l'Afrique" il y a 1,8 millions d'année, souligne-t-il.

Comme l'explique le Dr Nick Ashton du British Museum, les objets en silex découverts "sont extrêmement importants parce que, non seulement, ils sont beaucoup plus vieux mais, surtout, ils sont associés à une gamme unique de données sur l'environnement qui donne une image claire de la végétation et du climat. Cela démontre que les premiers hommes ont pu survivre dans des conditions beaucoup plus rigoureuses qu’aujourd’hui". L'été les températures avoisinaient en effet seulement les 16 à 18 degrés tandis que l'hiver elles descendaient jusqu'à -3 degrés. Il y a 800 000 ans, une grande partie de l’Europe du Nord était recouverte de forêts boréales plus ou moins vastes selon le flux et le reflux des périodes glaciaires.


...............................................................
A+JP beer
avatar
Mantell
Admin

Messages : 413
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum